disposer


disposer

disposer [ dispoze ] v. <conjug. : 1>
• 1180, « décider de »; lat. disponere; francisé d'apr. poser
I V. tr. dir.
1(1452) Arranger, mettre dans un certain ordre. Disposer des fleurs dans un vase, les couverts sur la table. arranger, mettre, 1. placer, répartir. Disposer symétriquement des objets. Disposer en ligne ( aligner) , en croix ( croiser) , en cercle. « On disposa devant le poêle le guéridon, le fauteuil et une chaise » (Romains). installer. Disposer ses troupes autour d'une place de guerre.
2(XVIe « prédisposer ») DISPOSER (QQN) À... : préparer psychologiquement (qqn à qqch.). ⇒ préparer. Disposer un malade à mourir, à la mort. Disposer les esprits en faveur de qqn, qqch. Engager (qqn à faire qqch.). décider, déterminer, engager, inciter, pousser. Nous l'avons disposé à vous recevoir. « Un sentiment réfléchi et paisible qui dispose chaque citoyen à s'isoler de la masse de ses semblables » (Tocqueville).
3SE DISPOSER (À)v. pron. Se mettre en état, en mesure de; être sur le point de. Je me disposais à partir quand il est arrivé. se préparer. « Apprenez que votre tuteur se dispose à vous épouser demain » (Beaumarchais).
II V. tr. ind. (XVe) DISPOSER DE.
1Avoir à sa disposition, avoir la possession, l'usage de. jouir (de), se servir (de), user (de), utiliser. Il dispose d'une voiture. Vous pouvez en disposer, je n'en ai plus besoin. prendre. L'argent dont l'entreprise dispose ( disponibilités) . Il peut se le permettre, avec les moyens dont il dispose. 1. avoir. Je ne dispose que de quelques minutes. « Je dispose en maître de la nature entière » (Rousseau). Dr. Exercer son droit de propriété, permettant de consommer matériellement son bien, d'en transformer la substance, de le transférer à autrui ou de le démembrer. Disposer d'une terre, d'un bien, par vente, par donation, par testament. Les mineurs ne peuvent disposer de leurs biens. aliéner, jouir.
2Disposer de qqn, en faire ce que l'on veut, s'en servir comme on le veut. « C'est à vous de disposer de moi selon vos volontés » (Molière). Disposer de soi-même : être libre, indépendant. Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes ( autodétermination) . Absolt Vous pouvez disposer (de vous) :je ne vous retiens pas, partez (à un inférieur).
III V. intr. (XVIe) Prendre des dispositions. décider, décréter, dicter, prescrire, régler. La loi ne dispose que pour l'avenir. Disposer par testament. PROV. L'homme propose, Dieu dispose.

disposer verbe transitif (latin disponere, avec l'influence de poser) Placer des personnes, arranger des objets d'une certaine manière : Disposer des verres sur la table. Disposer des sentinelles autour du camp. Mettre, placer quelqu'un en état de faire quelque chose, d'accepter une situation ; inciter, pousser, engager : La tombée de la nuit nous disposait aux confidences. Faire que quelqu'un soit favorable ou défavorable à quelqu'un d'autre, à ses sollicitations : Ce malentendu l'a plutôt mal disposé à mon égard.disposer (synonymes) verbe transitif (latin disponere, avec l'influence de poser) Placer des personnes, arranger des objets d'une certaine manière
Synonymes :
- aménager
- apprêter
- répartir
Contraires :
- déclasser
- déplacer
- déranger
disposer verbe transitif indirect Avoir à sa disposition quelque chose, des personnes, pouvoir s'en servir, en user, les utiliser : Il dispose de pas mal d'argent. Le colonel dispose de trente hommes pour cette mission. Pouvoir avoir recours à l'aide de quelqu'un, à ses services : Disposez de moi comme il vous plaira. Être maître de quelqu'un, de sa vie : Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes. Pouvoir aliéner un bien, un droit, etc. ● disposer (citations) verbe transitif indirect Alphonse Allais Honfleur 1854-Paris 1905 L'homme propose (la femme accepte souvent) et Dieu dispose. Ne nous frappons pas Revue Blanche André Breton Tinchebray, Orne, 1896-Paris 1966 L'homme propose et dispose. Il ne tient qu'à lui de s'appartenir tout entier. Manifeste du surréalisme Pauvertdisposer (expressions) verbe transitif indirect Pouvoir disposer de quelque chose, pouvoir s'en servir, l'utiliser bien que ce ne soit pas son bien propre : Puis-je disposer de votre téléphone ? Vous pouvez disposer, d'un supérieur à un subordonné, marque la fin d'un entretien. ● disposer (synonymes) verbe transitif indirect Avoir à sa disposition quelque chose, des personnes, pouvoir s'en servir...
Synonymes :
- jouir de
- se servir de
- user de
Pouvoir avoir recours à l'aide de quelqu'un, à ses services
Synonymes :
- user de

disposer
v.
rI./r v. tr.
d1./d Arranger dans un certain ordre. Disposer des troupes pour un combat.
d2./d Disposer qqn à, le préparer à (qqch), l'inciter à (faire qqch). Les récents événements nous avaient disposés à cette éventualité.
|| v. Pron. Se disposer à: se préparer à, être sur le point de. Je me disposais à vous téléphoner quand vous êtes arrivé.
rII./r v. tr. indir. Disposer de: avoir à sa disposition, pouvoir utiliser. Il dispose de moyens considérables.
|| Disposer de qqn: user de ses services comme on l'entend. Disposez de moi, je ne peux rien vous refuser.
Absol. (En s'adressant à un subalterne.) Vous pouvez disposer (sous-entendu, de vous-même): je ne vous retiens pas.
rIII/r v. intr. Stipuler, prescrire. Disposer par contrat.

⇒DISPOSER, verbe.
I.— Emploi trans.
A.— Disposer qqc. ou qqn. Mettre en place quelqu'un ou quelque chose selon un certain ordre en vue d'une certaine fin.
1. [Le suj. désigne une pers.]
a) [L'obj. désigne une chose]
) Arranger, mettre dans un certain ordre ou d'une certaine manière. Disposer les assiettes, des fleurs. Synon. agencer, placer. Marius vient disposer les verres et les remplir (PAGNOL, Marius, 1931, I, 10, p. 79) :
1. ... des mirabelles aux couleurs d'or étaient amoncelées dans des corbeilles, et Madame Laheyrard, après les avoir délicatement débarrassées de leurs noyaux, les disposait une à une dans de grands plats de faïence, ...
THEURIET, Le Mariage de Gérard, 1875, p. 99.
Emploi à valeur subjective (avec un pron. réfl. indir.), rare. Il [l'artiste] s'était agréablement disposé les cheveux, il avait choisi un pantalon fort avantageux (BALZAC, P. Grassou, 1840, p. 452).
) [Avec gén. un compl. prép. indiquant la finalité] Préparer (un objet, un lieu, etc.) pour une circonstance. Synon. aménager, apprêter, ordonnancer. Tout disposer pour le départ (Voy. Pérouse, t. 3, 1797, p. 155). Disposer des lits pour trente personnes (REYBAUD, J. Paturot, 1842, p. 329) :
2. Comme les prisons ordinaires de la ville regorgeaient de détenus, le tribunal révolutionnaire de Mâcon fit disposer ce couvent en prison supplémentaire.
LAMARTINE, Les Confidences, 1849, p. 38.
Au fig. [L'obj. désigne un inanimé abstr.] Conduire utilement, prévoir avec méthode. Synon. organiser, régler. Disposez votre vie de manière à être libre de venir me trouver (SAND, Meunier d'Angib., 1845, p. 22). Disposer son temps de façon à suivre les cours de la faculté (ZOLA, Ventre Paris, 1873, p. 642).
Vieilli. Disposer les affaires. ,,Les mettre dans un certain état, pour une certaine fin.`` J'ai disposé les affaires de telle sorte, que toutes ses intrigues échoueront (Ac. 1835, 1878).
b) [L'obj. désigne gén. une pluralité de pers.] Mettre en place selon certaines règles en vue d'une certaine fin. Synon. installer, placer. Cucumetto disposa les sentinelles comme d'habitude (DUMAS père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 442). Disposer méthodiquement ses escadrons (GROUSSET, Croisades, 1939, p. 38) :
3. Aura-t-on bientôt fini de disposer ces prisonniers comme pour une photo de mariage, devant les canons de fusils horizontaux?
MALRAUX, L'Espoir, 1937, p. 651.
2. Par personnification. [Le suj. et l'obj. désignent une chose] Établir selon un certain ordre. Le temps qui meut et dispose tout (CLAUDEL, Tête d'Or, 1890, p. 105).
3. Emploi pronom.
a) à sens réfl. Les autres, (...), se disposent sur deux rangs à la hâte (ROMAINS, Copains, 1913, p. 183).
b) à sens passif. Les meubles se disposaient d'eux-mêmes dans les pièces (HUYSMANS, Là-bas, t. 1, 1891, p. 183). Les cartes se disposaient en croix (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 355) :
4. Sur cette première construction, de formidables escarpements s'élèvent. Là-dessus, comme un troisième étage, se développe la région sauvage des glaciers et des avalanches. Et plus haut encore, la série des pics se dispose, d'un effet admirable par leur variété.
BARRÈS, Le Voyage de Sparte, 1906, p. 202.
Au fig. Les idées jaillissaient, se disposaient toutes seules (MALÈGUE, Augustin, t. 2, 1933, p. 496).
B.— Au fig. Disposer qqn ou qqc. + compl. prép. indiquant une chose visée.
1. [Le suj. désigne une pers.; l'obj. désigne une pers. ou un verbe à l'inf. ayant le même suj.] Faire le nécessaire pour mettre quelqu'un ou quelque chose en état de réaliser ce que l'on attend. Disposer à :
5. Ce fut lui [saint François de Sales] qui disposa par ses soins un des plus illustres guerriers du temps, le connétable de Lesdiguières, à se convertir, comme plus tard Bossuet disposera Turenne.
SAINTE-BEUVE, Causeries du lundi, t. 7, 1851-62, p. 272.
6. Commençait-on par l'éloge de son interlocuteur? C'était pour le disposer à entendre celui de l'orateur et à lui payer d'avance en admiration le tribut de son admiration.
JOUHANDEAU, M. Godeau intime, 1926, p. 178.
Emploi pronom. réfl. Se disposer à un voyage (Ac. 1835-1932). Quand le repas fut fini, ils se disposèrent à partir (ROLLAND, J.-Chr., Adolesc., 1905, p. 324):
7. D'ailleurs s'étant persuadée (malgré le déréglement de sa vie) qu'elle avoit une grande passion pour moi, elle croyoit tout permis à tant de sentimens réunis, et se disposa à tout oser et tout risquer pour l'intérêt de sa réputation, de sa fortune et de son amour.
GENLIS, Les Chevaliers du Cygne, t. 2, 1795, p. 94.
En partic. Disposer qqn en faveur de, pour qqn. Le mettre dans des sentiments favorables à l'égard de. Anton. indisposer. La princesse, qu'il [Coppée] sollicite de disposer Feuillet en sa faveur (GONCOURT, Journal, 1884, p. 309) :
8. Je n'ai pas l'honneur d'être connu de vos parents, qui naturellement ne laisseront pas Olivier partir avec moi, si vous n'intervenez pas activement. Sans doute trouverez-vous le moyen de les disposer en ma faveur. Vous les connaissez bien, je suppose, et devez savoir comment les prendre.
GIDE, Les Faux-monnayeurs, 1925, p. 1056.
2. [Le suj. désigne une chose plus ou moins personnifiée; l'obj. désigne une chose ou une pers.] Inciter à. Synon. incliner, inviter. Le soir vint, qui, dans les lieux sacrés, nous dispose toujours à la mélancolie (BARRÈS, Homme libre, 1889, p. 99). Le sourire éclaire un visage indifférent et dispose le partenaire à la confiance (JANKÉL., Je-ne-sais-quoi, 1957, p. 100) :
9. Le potage est une nourriture saine, légère, nourrissante, et qui convient à tout le monde; il réjouit l'estomac, et le dispose à recevoir et à digérer.
BRILLAT-SAVARIN, Physiol. du goût, 1825, p. 75.
10. ... une belle statue, qui éveille d'abord notre attention par quelques attributs semblables aux caractères de l'ancien langage, et qui en même temps nous dispose par son exemple à retenir nos mouvements :...
ALAIN, Système des beaux-arts, 1920, p. 225.
C.— Emploi abs. (à valeur perfective)
1. [Le suj. désigne une pers.] Prendre, après les préparations indispensables, une décision avec tout ce qu'elle implique. Synon. décider :
11. Certes, Bivar m'est cher! c'est l'espoir, le soutien
De Castille; et pourtant j'accorde ta requête,
Il mourra si tu veux, ô Chimène, il est tien.
Dispose, il est à toi. Parle, la hache est prête!
HEREDIA, Les Trophées, 1893, p. 169.
2. DR. [Le suj. désigne une pers. ou un acte juridique ou législatif] Prescrire des règles de comportement dans un certain domaine. Synon. prescrire, régler, stipuler. La loi ne dispose que pour l'avenir; elle n'a point d'effet rétroactif (Code civil, 1804, art. 2, p. 2).
DR. CIVIL. Disposer au profit de qqn. Décider d'attribuer à quelqu'un un bien :
12. On ne pourra disposer au profit d'un étranger, que dans le cas où cet étranger pourrait disposer au profit d'un Français.
Code civil, 1804, art. 912, p. 165.
Rem. On rencontre dans ce sens disposer, suivi d'une subordonnée complétive introd. par que. Il [le duc de Bourgogne] laissait un beau diamant à son frère le duc de Berri, disposant que plusieurs autres pierres très-précieuses passeraient par héritage aux futurs ducs de Bourgogne (BARANTE, Hist. ducs Bourg., t. 1, 1821-24, p. 345).
Proverbe. L'homme propose et Dieu dispose et, p. plaisant. pop. l'homme propose, la femme dispose (cf. proposer).
II.— Emploi intrans. [Le suj. désigne une pers. ou un groupe de pers.]
A.— Disposer de qqc.
1.— Avoir à son usage, tenir en sa possession de manière à s'en servir librement. Tous les moyens dont un gouvernement dispose (STENDHAL, L. Leuwen, t. 3, 1836, p. 65). La 3e armée (...) disposait de dix divisions en première ligne (FOCH, Mém., t. 2, 1929, p. 3).
2. Faire usage de, utiliser. Vous disposerez de votre argent comme il vous plaira (BALZAC, Peau chagr., 1831, p. 87). À propos de téléphone, Madame, je me suis permis de disposer du vôtre (MONTHERL., Exil, 1929, I, 2, p. 27).
Au fig. C'est le propre de la réflexion de disposer (...) des ressources de la spontanéité (BLONDEL, Action, 1893, p. 119). L'enthousiasme d'Abel disposait du présent et de l'avenir (GIDE, Porte étr., 1909, p. 529).
SYNT. Disposer de l'autorité; disposer de ses biens, d'un capital, de crédits, de fonds, de forces, d'une gamme de, de réserves, de richesses; disposer librement; jouir et disposer de.
B.— Disposer de qqn.
1. User de l'aide de quelqu'un, qui se met au service de la personne désignée par le sujet. Disposez de moi... Je suis tout à votre service (PONSON DU TERR., Rocambole, t. 1, 1859, p. 166).
2. Faire ce que l'on veut de quelqu'un, en user librement. Disposer du sort, de la vie de qqn; disposer souverainement. Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes (PÉGUY, Argent, 1913, p. 1235) :
13. — Quelle extravagance! reprit Léonide, — glissant indifféremment, mais vite, sur cette dernière nouvelle qu'apportait le colonel au sujet des condamnés contumaces, — de disposer d'un homme, de dix mille hommes, à la minute, sur un caprice de diplomate, et pour tel point de la terre qu'il plaît à un ministre.
GOZLAN, Le Notaire de Chantilly, 1836, p. 29.
Emploi abs. (s'adresse gén. à un inférieur, notamment dans la hiérarchie militaire). Disposez (de vous), vous pouvez disposer. Vous êtes libre de partir, partez. Maintenant, disposez de vous, mon cher enfant (FEUILLET, Camors, 1867, p. 189). Maintenant, messieurs, vous pouvez disposer (CAMUS, Caligula, 1944, II, 9, p. 47).
Prononc. et Orth. :[dispoze], (je) dispose [dispo:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Trans. 1. ca 1200 « mettre en ordre, en place (des personnes ou des choses) » (Dialogue Grégoire, 27, 5 ds T.-L. : La queile chose li totpoissanz Deus at disposeit); 2. 1370-80 « préparer (quelqu'un) à, le mettre dans un certain état d'esprit » (Trad. Ovide Remède d'amour, 1376, ibid. : elle [jalousie] dispose les cuers a häyne mortelle). B. Trans. indir. 1. 1236 disposer (de) « décider, décréter (de) » (Arch. Lille, AA 209, fol. 347 ds IGLF); 2. 1298 disposer de « utiliser (quelque chose, quelqu'un) à sa convenance » (VARIN, Arch. admin. de la ville de Reims, t. 1, 2e part., p. 1120 ds LITTRÉ). C. Pronom. ca 1393 se disposer a « se préparer à » (Ménagier, I, 43 ds T.-L.). D. Part. passé 1. 1365 bien ou mal disposé « bien ou mal portant » (ORESME, Traictié de la première invention des Monnoies, éd. L. Wolowski, p. 78 : Le corps est mal disposé quand les excessives humeurs surabondent); 2. 1690 bien ou mal disposé (envers qqn) « bien ou mal intentionné » (FUR.). Empr., avec influence de poser (cf. composer et déposer), au lat. class. disponere « mettre en ordre, arranger; ordonner ». Fréq. abs. littér. :3 838. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 5 860, b) 3 516; XXe s. : a) 4 092, b) 6 977.

disposer [dispoze] v.
ÉTYM. 1180, « décider de »; empr. au lat. disponere, de dis-, et ponere (→ Poser), avec infl. de poser.
———
I V. tr. dir.
1 (1452). Mettre dans un certain ordre. Accommoder, agencer, arranger, établir, installer, placer, ranger, répartir.REM. Le compl. est en général au pluriel ou collectif. — Disposer méthodiquement, symétriquement des objets. || Disposer deux ou plusieurs éléments dans un ordre déterminé. Agencer, ajuster, assembler, combiner, composer, construire, coordonner, dresser, monter, ordonner. || Disposer des objets avec minutie, avec soin ( Compasser, vx). || Disposer des cailloux en ligne ( Aligner). || Disposer deux bâtons en (forme de) croix ( Croiser). || Disposer des ornements tout autour de qqch. ( Ceindre, entourer). || Disposer des barreaux par échelons ( Échelonner), par étages ( Étager). || Disposer qqch. à côté de… ( Flanquer). || Disposer les massifs d'un jardin. || Disposer des fleurs dans un vase. || Disposer les couverts (cit. 15) sur la table. || Disposer des colis dans la cale d'un navire. Arrimer.L'architecte a bien disposé les appartements de cette maison. Distribuer.
1 Lorsqu'il disposa les cieux, j'étais là;
Lorsqu'il traça un cercle à la surface de l'abîme,
Lorsqu'il fixa les nuages en haut.
Bible (Segond), Proverbes, VIII, 27-28.
2 On disposa devant le poêle le guéridon, le fauteuil et une chaise.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XXIII, p. 211.
Spécialt. || Disposer ses troupes, l'artillerie avant la bataille. || Disposer ses troupes autour d'une place de guerre ( Investir). || Art de disposer un camp. Castramétation.
3 Madame, je m'en vais disposer mon armée.
Racine, Alexandre, II, 4.
REM. Par rapport à des synonymes partiels, disposer insiste sur la répartition spatiale :
4 Préparer a pour accessoire l'idée de prévoyance; apprêter, celle d'attention et de soin; disposer celle d'ordre et d'arrangement (…) on dispose pour un usage qui demande l'ajustement ou le concours d'un certain nombre d'objets ou d'opérations.
Lafaye, Dict. des synonymes, Préparatifs.
Compl. au sing. || Disposer sa maison pour recevoir un ami ( Embellir, orner). || Disposer une pièce pour danser. || Disposer son lit pour se coucher. Faire (son lit). || Disposer la table pour le dîner ( Dresser). || Disposer son visage pour la circonstance ( Composer).
Fig. et rare. || Disposer utilement son temps. || Disposer l'avenir. || Disposer ses affaires, un plan. Organiser; combiner, orienter, régler.
5 Et maître de soi-même, en soi-même il dispose
Tout ce qu'il se propose
De produire au dehors.
Corneille, Imitation de Jésus-Christ, I, 3.
2 (XVIe, « prédisposer »). || Disposer (qqn) à (qqch.) : préparer psychologiquement (qqn) à (qqch.). Préparer. || Disposer un malade à mourir, à la mort. || Disposer son corps à subir la fatigue. || Disposer son âme à la prière (→ Action, cit. 19). || Disposer qqn à une mauvaise nouvelle.
6 (Je) vais disposer tout mon monde au divertissement que je vous ai promis.
Molière, la Comtesse d'Escarbagnas, 1.
7 Le malheur vainement à la mort nous dispose;
On la brave de loin, de près c'est autre chose (…)
J.-B. Rousseau, le Bûcheron et la Mort, in Littré.
Spécialt. || Disposer qqn en faveur de… || Je l'ai disposé en votre faveur. || Disposer favorablement les esprits.
8 (…) mais, si votre femme savait qu'au moment d'arriver vous avez pensé à une autre, ça la disposerait mal pour vous.
G. Sand, la Mare au diable, XI, p. 98.
Absolt. Sujet n. de chose. || L'opium dispose au sommeil. || Métiers qui disposent à la tuberculose. Prédisposer.
Disposer (qqn) à (et inf.) : engager (qqn) à (faire qqch.). Décider, déterminer, engager, inciter, pousser. || Nous l'avons disposé à partir en voyage. || Disposer un malade à subir une opération urgente. || Disposer qqn à accepter… || Nous l'avons disposé à vous recevoir (→ Cruel, cit. 23).
9 (…) pour lui (le monde), la vraie douleur est un spectacle, une sorte de jouissance qui le dispose à tout absoudre, même un criminel (…)
Balzac, la Recherche de l'absolu, Pl., t. IX, p. 577.
10 (l'individualisme…) un sentiment réfléchi et paisible qui dispose chaque citoyen à s'isoler de la masse de ses semblables (…)
Tocqueville, De la démocratie en Amérique, III, II, II.
———
II Commander à sa guise; prendre des dispositions.
1 V. intr. Stipuler. Décider, décréter, dicter, prescrire, régler. || La loi ne dispose que pour l'avenir. || Disposer par testament. || C'est à vous de disposer. — ☑ Prov. L'homme propose, Dieu dispose.
11 Vous êtes maître ici, commandez, disposez,
Et recevez enfin ma main, si vous l'osez.
Corneille, Sertorius, V, 4.
12 Toute personne pourra disposer par testament, soit sous le titre d'institution d'héritier, soit (…)
Code civil, art. 967.
2 V. tr. || Disposer que. || Le règlement dispose que…
13 Qui ne sait, d'ailleurs, que la fameuse ordonnance de Blois, de mai 1579, dispose formellement que ceux qui se trouveront avoir suborné fils ou fille mineurs (…)
France, le Crime de S. Bonnard, Œuvres, t. II, p. 482.
———
III V. tr. ind. (XVe). (Sujet n. de personne). || Disposer de.
1 Avoir à sa disposition, avoir la possession, l'usage de. Jouir (de), servir (se servir de), user, utiliser. || Vous pouvez disposer de tout dans la maison. || Il dispose d'une voiture. || Vous pouvez en disposer, je n'en ai plus besoin. Prendre.
Nous disposons de ces deux pièces. || L'argent dont l'entreprise dispose ( Disponibilité). || Si je pouvais disposer de mille francs… (→ Clôture, cit. 6). || Les renseignements dont nous disposons sont insuffisants. || Les moyens dont il dispose… Avoir. || Je ne dispose que de quelques minutes (→ Course, cit. 12). || Le temps dont on dispose. Loisir.Pour aller à cette ville vous disposez de deux routes. Choix (avoir le choix entre); → Choisir, cit. 9. || Il dispose de la majorité des voix.
14 (…) le plus hardi mais non pas le plus sage,
Promit d'en rendre tant, pourvu que Jupiter
Le laissât disposer de l'air,
Lui donnât saison à sa guise (…)
La Fontaine, Fables, VI, 4.
15 Je dispose en maître de la nature entière; mon cœur, errant d'objet en objet, s'unit, s'identifie à ceux qui le flattent, s'entoure d'images charmantes, s'enivre de sentiments délicieux.
Rousseau, les Confessions, IV.
16 (…) ne t'a-t-il pas laissé de grands biens dont tu disposes à ton gré ?
Th. Gautier, le Roman de la momie, II, p. 59.
17 Il disposerait ainsi d'une certaine fraction de capital, sans diminuer ses revenus.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XVII, p. 120.
Dr. || Disposer d'une terre, d'un bien par vente, par donation, par testament. || Les mineurs ne peuvent disposer de leurs biens. Aliéner, jouir. || Disposer de ses biens en faveur de qqn.
18 Le droit de tester, c'est-à-dire de disposer de ses biens après sa mort pour les faire passer à d'autres qu'à l'héritier naturel (…)
Fustel de Coulanges, la Cité antique, p. 87.
2 Littér. || Disposer de qqn, en faire ce que l'on veut, s'en servir comme on le veut. || On ne dispose pas de lui comme on veut : on ne fait pas de lui ce que l'on veut.
19 Enfin, quand Ménélas disposa de sa fille
En faveur de Pyrrhus, vengeur de sa famille (…)
Racine, Andromaque, I, 1.
20 Le 21 janvier avait appris qu'on pouvait disposer de la tête d'un roi; le 29 juillet a montré qu'on peut disposer d'une couronne.
Chateaubriand, Mémoires d'outre-tombe, t. V, p. 278.
21 Son éducation, ses idées religieuses, son affection sans bornes pour son père et sa mère, son ignorance empêchèrent Véronique de concevoir une seule objection; elle ne pensa même pas qu'on avait disposé d'elle sans elle.
Balzac, le Curé de village, Pl., t. VIII, p. 554.
Vous pouvez disposer de ma vie. || Disposez de moi, je suis à votre service (→ Comme, cit. 12). || Disposer de soi. Indépendant; libre, maître. || Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes (→ Autodétermination).
22 Dispose de ma griffe, et sois en assurance :
Envers et contre tous je te protégerai (…)
La Fontaine, Fables, VIII, 22.
23 (…) c'est à vous à disposer de moi selon vos volontés.
Molière, le Bourgeois gentilhomme, V, 5.
24 Va : j'attends ton retour pour disposer de moi.
Racine, Phèdre, III, 2.
25 Vivre sans but, c'est laisser disposer de soi l'aventure.
Gide, les Faux-monnayeurs, III, XIV, p. 447.
Absolt. || Vous pouvez disposer (de vous) : je ne vous retiens pas, partez (à un inférieur).
Sports. Avoir une supériorité complète sur (un adversaire). || L'équipe de Reims a disposé du club de X.
——————
se disposer v. pron.
ÉTYM. (V. 1393).
Se préparer à.
1 Vx (langue class.). || Se disposer de : s'apprêter à.
26 Pour en revenir au généreux Alphonse, il se disposa de combattre sur la capitane.
Mlle de Scudéry, in G. L. L. F.
2 Se disposer à : se mettre en état, en mesure de; être sur le point de. || Je me disposais à partir quand il est arrivé. Préparer (se).
27 Apprenez que votre tuteur se dispose à vous épouser demain
Beaumarchais, le Barbier de Séville, II, 10.
28 Marie n'avait pas de volonté; et quoiqu'elle eût encore grande envie de dormir, elle se disposa à suivre Germain.
G. Sand, la Mare au diable, X, p. 88.
3 Vx (langue class.). Sujet n. de chose. S'organiser, s'apprêter. || « Tout se dispose (…) pour célébrer la cérémonie » (Molière, le Malade imaginaire, II, 5).
——————
disposé, ée p. p. adj.
1 Arrangé, placé. || Massifs disposés avec harmonie (→ Conifère, cit.). || Fleurs disposées avec goût. || Objets disposés méthodiquement (→ Débarras, cit. 2), symétriquement. || Pierres disposées par couches horizontales (→ Calcaire, cit. 1). || Disposé en travers ( Transversal).
2 Être disposé à : être préparé à, avoir l'intention de. Prêt (à). || Cœur disposé à la prière. Enclin, porté, tourné; → Contempler, cit. 1.Se montrer disposé à reconnaître la supériorité d'un adversaire (→ Cisalpin, cit. 2). || Il est disposé à vous faire confiance (→ Blanc, cit. 26). || Nous sommes tout disposés à vous rendre service. || Je suis disposé à lui pardonner.
29 (…) il vous trouverait disposée à recevoir ses vœux ?
Molière, le Sicilien, 6.
30 (…) toujours disposé à rendre service à son prochain.
G. Sand, la Mare au diable, V, p. 45.
31 (…) j'étais disposé à prendre le contre-pied de ses opinions (…)
France, le Petit Pierre, XVII, p. 107.
32 (…) mais je suis disposée à tout, même à te livrer, si tu l'exiges, un secret qui n'est pas le mien.
Courteline, Boubouroche, II, 4.
3 (1690). || Être bien, mal disposé pour, envers (qqn) : être dans de bonnes, de mauvaises dispositions à l'égard de. || Il est bien disposé à votre égard. Bienveillant, favorable, propice.
Absolt. || Être bien, mal disposé : être de bonne, de mauvaise humeur. Train (être, n'être pas en train).
33 Au revoir, Georges ! (Bas.) Mon père est mal disposé, ne le taquine pas. (De la porte, à son mari.) Adieu !
Labiche, les Petites Mains, I, 9.
CONTR. Bouleverser, brouiller, déclasser, déplacer, déranger, désordonner, désorganiser, enlever, invertir, mêler, ôter, retirer, troubler. — Indisposer; contrarier, fâcher. — V. Disponible, dispositif, disposition.
DÉR. Disposant.
COMP. Indisposer, prédisposer.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • disposer — DISPOSER. v. a. Arranger, mettre les choses dans un certain ordre. Disposer mal. Mal disposer. L Architecte a bien disposé les appartemens de cette maison. Dieu a disposé dans un ordre merveilleux toutes les parties de l Univers. Il a bien… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • disposer — Disposer. v. a. Arranger, mettre les choses dans un certain ordre. Disposer bien. mal disposer. l Architecte a bien disposé les appartements de cette maison. Dieu a disposé dans un ordre merveilleux toutes les parties de l Univers. j ay disposé… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Disposer — Dis*pos er, n. One who, or that which, disposes; a regulator; a director; a bestower. [1913 Webster] Absolute lord and disposer of all things. Barrow. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • disposer — [di spō′zər] n. 1. a person or thing that disposes 2. DISPOSAL (sense 3) …   English World dictionary

  • disposer — (di spô zé) v. a. 1°   Arranger, distribuer d une certaine manière. L architecte a bien disposé les appartements de cette maison. Disposer un jardin. Disposer avantageusement les troupes et l artillerie pour le combat. •   J en ai l ordre et je… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DISPOSER — v. a. Arranger, mettre dans un certain ordre. L architecte a bien disposé les appartements de cette maison. Dieu a disposé dans un ordre merveilleux toutes les parties de l univers. Il a bien disposé, mal disposé les parties de son discours. Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DISPOSER — v. tr. Arranger, mettre dans l’ordre le plus convenable. Dieu a disposé dans un ordre merveilleux toutes les parties de l’univers. L’architecte a bien disposé les appartements de cette maison. Il avait bien disposé ses troupes, son artillerie. Il …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • disposer — vt. , placer, installer : dispozâ (Albanais.001, Saxel.002), C. é dispôze il dispose (001) ; ptâ <mettre> (001). E. : Préparer. A1) se disposer (à), se préparer (à) : se dispozâ (à) vp. (001,002), alâ <aller> (001), s aprèstâ (à) (001 …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • disposer — dispose ► VERB 1) (dispose of) get rid of. 2) arrange in a particular position. 3) give, sell, or transfer (money or assets). 4) incline (someone) towards a particular activity or frame of mind. DERIVATIVES disposer noun …   English terms dictionary

  • disposer — noun see dispose I …   New Collegiate Dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.